Présentation d'Aureille

 

iché au cœur des Alpilles, aux portes de la Crau, de la Camargue et de la Vallée des Baux, le village d’Aureille s’étend paisiblement au pied des Opies, sommet culminant du massif (492m).
Loin des grands flux touristiques, épargné par sa position géographique du tumulte des principaux axes routiers, le village semble traverser les siècles avec sagesse et sérénité. Comme si rien ni personne ne pouvait altérer la quiétude de ses quelque 1600 habitants. Les Aureillois sont très attachés à leur village et à cette terre nourricière qui a permis sa naissance il y a 400 ans.
Si les activités pastorales et agricoles ont certes décliné avec le temps, elles restent néanmoins bien présentes encore aujourd’hui.

Qui vient à Aureille pourra apprécier la multitude de parcours de randonnées pédestres, équestres tracés au cœur du massif des Alpilles, s’adonner à l’escalade sur le magnifique site des Civadières, ou partir à la découverte de la richesse patrimoniale du village :
- L’Eglise paroissiale Notre-Dame - style néo-roman -  2ème partie du XIXème siècle,
- La Tour de l’Horloge – style néo-roman – élevée à la place du clocher de la première église du village Notre-Dame-de-l’Assomption (anciennement église paroissiale Sainte-Marie),
- Le Castelas, château fort ruiné perché sur un ergot rocheux dominant le village. Construit pour l’essentiel au XIIème siècle. Restent 2 pans de murs.
- La Mairie-école de 1848, de style néo-classique,
- Le lavoir à 3 arcades,
- La Fontaine pointue (1882), obélisque en pointe et bassin circulaire,
- Les oratoires qui jalonnent les contours du village (St-Anne, St-Joseph, St-Roch, St-Véran et St-Eloi),
- Maison anciennes dans le centre du village (pontins).

Comme dans tout le Pays d’Arles, la culture taurine est fortement ancrée dans la vie du village et les arènes municipales accueillent fréquemment des courses camarguaises où raseteurs et manadiers mettent en valeur ces fiers taureaux de race Camargue.
Soucieuse de préserver ce patrimoine à la fois unique et fragile qu’est le massif des Alpilles, la commune fait partie des seize communes adhérentes à la charte du Parc Naturel Régional des Alpilles (PNRA).
Depuis 1995, Aureille fait partie de la Communauté de Communes de la Vallée des Baux-Alpilles dans laquelle sont aujourd’hui regroupés les villages d’Eygalières, Fontvielle, Les Baux de Provence, Maussane-les-Alpilles, Mas-Blanc-les-Alpilles, Mouriès, Paradou, St-Etienne-du-Grès et St-Rémy-de-Provence.

back to top